Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Aux USA aussi, c’est le retour du masque

Partagez cette page sur : 

Cet aticle provient du site : lecourrierdesstrateges.fr



Si au début du mois de septembre, le président Joe Biden avait déclaré lors d’une interview à CBS que  « la pandémie est terminée »  aux États-Unis. Aujourd’hui, hormis la pandémie du Covid-19, l’épidémie de grippe frappe également les États-Unis. Actuellement, les cas d’hospitalisations sont  élevés et ont atteint un niveau record d’après les données des CDC. En effet, plus de 8,7 millions d’individus sont malades et 78.000 patients ont été hospitalisés. Le pays a aussi recensé 4.500 décès dus à la grippe, incluant 14 enfants. Face à cette situation, Dr Rochelle Walensky, directrice des CDC, a recommandé le port du masque pour réduire les risques d’attraper ou de propager un virus respiratoire pendant la période des fêtes.

Hausse des cas d’infection aux maladies respiratoires

En fonction de la saison, le CDC américain estime qu’elle serait responsable chaque année de 9 millions à 40 millions de cas, de 140 000 à 710 000 hospitalisations et 12 000 à 52 000 décès.

Actuellement, le taux d’hospitalisation lié à l’épidémie de grippe augmente, car au cours de la semaine du 26 novembre, plus de 19.000 personnes ont été admises à l’hôpital, soit environ le double de la semaine précédente. Pour les hospitalisations liées au Covid-19, une hausse de 27% a été aussi constatée au cours de la semaine du 2 décembre.

Par ailleurs, le virus respiratoire syncytial, ou VRS circule aussi dans le pays. Il a engendré l’hospitalisation de nombreux enfants. D’après les CDC, le pic de l’épidémie a été atteint dans le Sud-est.

Le Dr Walensky a déclaré que les États-Unis sont actuellement confrontés à une nouvelle vague de maladies, à une nouvelle surcharge des capacités et à un risque de décès tragique tout à fait évitable.

Retour du masque, respect des gestes barrières et relance de la vaccination

Avec les nombreux rassemblements des fêtes qui approchent, la directrice des CDC a déclaré que le port d’un masque est à privilégier quotidiennement « pour réduire le risque d’attraper un virus respiratoire et de le propager ».

Elle encourage les Américains à adopter cette méthode de prévention. Elle a ajouté qu’
“il n’est pas nécessaire d’attendre l’action des CDC pour mettre un masque”.

L’adoption des gestes barrières et mesures sanitaires comme le fait de se laver les mains, de s’isoler quand on est malade ou encore d’augmenter la ventilation pendant la saison des virus respiratoires est aussi recommandée.

Dans les comtés où les cas d’infection au Covid-19 sont élevés, les CDC recommandent fortement aux personnes qui voyagent en avion, en bus, en train ou par n’importe quel autre moyen de transport public de porter un masque. Les mêmes recommandations sont adressées aux personnes immunodépressives.

Le Dr Walensky a également exhorté les Américains « éligibles » à effectuer leur “booster” Covid-19 , en même temps que le vaccin contre la grippe.

Les CDC ont indiqué que le taux de vaccination contre la grippe est plus faible cette année, surtout chez les groupes à risque,  composés notamment d’enfants de moins de 5 ans, de femmes enceintes et de personnes âgées à risque.

Un article publié sur STAT a révélé qu’une triplédémie menace réellement les États-Unis. Selon l’article, on assiste en ce moment à une hausse des cas d’infection au virus respiratoire syncytial à la grippe et au Covid-19.

La présidente du conseil d’administration de l’American Medical Association la Dr Sandra Fryhofer a déclaré que les États-Unis sont au cœur d’une tempête avec la circulation simultanée de ces trois virus respiratoires. Pour le moment, aucun vaccin contre le VRS n’est disponible.

Pour rappel, le directeur sortant de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, Anthony Fauci, avait aussi déclaré que la pandémie n’est pas encore terminée aux États-Unis.





RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut