Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

COP 28 : la France invite TotalEnergies

Partagez cette page sur : 


La COP 28 s’est conclue le 12 décembre 2023. 

Rendez-vous incontournable de la lutte contre le réchauffement climatique, elle s’est déroulée cette année à Dubaï, aux Émirats arabes unis. 

Pour la symbolique, on repassera

Quoi qu’il en soit, la France était bien évidemment de la partie…

… avec un membre assez étonnant dans sa délégation gouvernementale : TotalEnergies !

Six cadres accrédités

Comme l’explique Mediapart dans son article du 12 décembre 2023, “la France s’affiche comme l’un des porte-drapeaux les plus allants sur la fin des énergies fossiles”.

Pourtant, dans l’ombre, la réalité est bien moins glorieuse…

Dans le même article, Mediapart révèle que le gouvernement français a offert un accès exclusif et privilégié aux discussions…

à TotalEnergies

Six cadres de l’entreprise, dont le grand patron Patrick Pouyanné, “ont été accrédités à la COP 28 dans la délégation du gouvernement français”. 

Une information confirmée par le secrétariat de l’ONU : “c’est bien le gouvernement français qui a choisi délibérément d’inscrire le géant pétrolier dans sa délégation”. 

Si les entreprises de lobbying ont toujours pris part à ce genre d’événements, Mediapart souligne la zone grise de cette situation qui est une grande première. 

En effet, “que des industries pétrogazières soient accréditées par des gouvernements […] éclaire d’un jour nouveau le mélange des genres entre diplomatie économique et lobbying pro-énergies fossiles”.

Un joli cadeau donc…

… que le gouvernement n’assume pas franchement !





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut