Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Déclaration des ministres : les surprenants droits d’auteur de Marlène Schiappa

Partagez cette page sur : 


Les déclarations d’intérêts des ministres auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) sont souvent très intéressantes.

Elles permettent, en effet, de mettre le doigt sur certains éléments plutôt cachés de la vie de nos politiques.

Aujourd’hui, c’est la déclaration de Marlène Schiappa qui attire toute notre attention.

Outre la quasi-validation de son pseudonyme Marie Minelli en une déclaration, les revenus de la ministre interrogent.

Plus de 30 000 € de droits d’auteurs chez Stock !

C’est une certitude : Marlène Schiappa est une auteure prolifique.

Avec pas moins d’une dizaine de livres à son actif, des ouvrages écrits durant ses différentes nominations au sein du gouvernement, il y avait de quoi se poser des questions sur sa quantité de temps libre au quotidien….

Mieux : cette boulimie littéraire se conjugue avec une certaine infidélité vis-à-vis des maisons d’édition dans lesquelles Marlène Schiappa publie ses livres.

Au total, on dénombre 8 maisons d’édition différentes dans sa déclaration de 2022 à la HATVP.

Prenons un exemple parmi tant d’autres…

Marlène Schiappa est l’auteure de quatre livres publiés chez Stock, maison d’édition historique.

Et pourtant, les revenus déclarés par l’ancienne ministre déléguée sont tout bonnement impressionnants.

Entre 2015 et 2016, elle aurait touché 30 000 € nets de droits d’auteurs

et pas moins de 32 436 € en 2018

Des sommes rondelettes qui s’ajoutent à ses salaires de ministre et/ouou de conseillère mais également aux autres droits d’auteurs qu’elle a gagné chez d’autres maisons. 

Et oui, la liste est longue comme le bras : 

– Editions Grasset : 15 500 € entre 2018 et 2022 ;

– La Musardine : 1 544 € en 2019 

– Leduc Editions : 1 757 € en 2019 ; 

– Eyrolles : 326 € en 2019 ; 

– Edi8 : 189 € en 2018 ; 

– Editions L’Aube : 500 € en 2019 ; 

– L’Observatoire : 12 000 € en 2022 ; 

– Autres droits d’auteur : 8 767 € en 2020.

Une chose est sûre : la vie d’auteure rapporte gros !





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut