Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Données de mortalité et statut vaccinal : BonSens intervient avec Laurent Toubiana

Partagez cette page sur : 


Voilà plus d’un an et demi que l’épidémiologiste Laurent Toubiana a déposé au Sénat une pétition officielle, ayant pour objectif d’obtenir les données de mortalités toutes causes avec statut vaccinal. Devant l’attente interminable, il a décidé de saisir la justice. Dans un communiqué publié vendredi 6 octobre, l’association BonSens a annoncé intervenir volontairement auprès du ministère de la Santé pour soutenir sa demande.

L’idée de Laurent Toubiana est simple : transmettre les données à des experts indépendants pour permettre “l’analyse des décès toutes causes par statut vaccinal afin de s’assurer que soit étudié avec attention les liens entre les décès et les injections”. “Cette analyse aurait permis une évaluation sans biais possible de la politique sanitaire choisie par le gouvernement, à savoir la pertinence de la vaccination contre la Covid-19 pour tous”, rapporte BonSens dans son communiqué.

Malheureusement, la pétition originale est restée longtemps engluée au motif d’une “validation technique”. Finalement, l’épidémiologiste a saisi la justice.

Concernant cette plainte, BonSens explique que dans “un mémoire en défense”, le ministère de la Santé a invoqué des “données non disponibles”, un “travail complexe” qui viendrait “déranger les services d’analyse”.

Aussi, pour répondre à ce qui semble être un faux problème, l’association a soumis au ministère “le devis d’un expert indépendant en analyse de données, ainsi que la méthodologie à suivre, et se dit prête à financer ce travail pour soulager le ministère”.





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut