Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

“J’ai pris les gens pour des idiots”

Partagez cette page sur : 


Lors des Rencontres de l’Esprit Critique (REC) qui se sont tenues les 22 et 23 avril 2022 à DIAGORA / TOULOUSE – LABÈGE, une vidéo passée inaperçue a révélé que le fact-checkeur Julien Pain a admis avoir mal réagi face à la pandémie. Celui qui a l’habitude de qualifier ceux qui ne partagent pas son point de vue de “complotistes” a avoué avoir trompé les Français en leur fournissant des informations incertaines.


“Je pense que personnellement, lorsque la pandémie est arrivée, je regrette la façon dont j’ai réagi. J’ai attendu des réponses certaines des scientifiques, alors qu’ils n’en avaient pas. Je pense que j’ai contribué à cela, et je le regrette. Honnêtement, cela revenait à prendre les gens pour des idiots, c’est vrai”, a-t-il déclaré.

Malgré ses aveux, Julien Pain ne semble pas se sentir personnellement responsable de la situation et rejette la faute sur le gouvernement. Selon lui, le gouvernement a considéré que les gens n’étaient pas capables d’accepter l’incertitude et qu’il fallait leur dire des choses pour les rassurer, même si elles n’étaient pas sûres. “L’impression était que les Français devaient absolument être rassurés avec des informations certaines, car ils étaient trop stupides pour comprendre que nous ne savions pas tout”, a-t-il ajouté.

Conscient de la manipulation grossière, Julien Pain estime que cette approche a été une erreur et qu’elle ne doit pas être reproduite. “Si on recommence à agir de la même manière, les gens seront préparés cette fois, et je pense que cela accentuera le mépris envers les journalistes, envers ceux qui nous dirigent, car l’idée qu’ils nous ont pris pour des imbéciles est bien ancrée”, a-t-il conclu.

Bien qu’il reconnaisse ses erreurs, Julien Pain n’hésite pas à qualifier les “complotistes” de hurluberlus et continue de se présenter comme la voix de la vérité du service public. Il avait déjà fait un mea culpa similaire au début de la pandémie, mais semble être retombé dans les mêmes travers. Un éternel recommencement pour ce journaliste payé par le service publique, à qui il doit rendre des comptes.

Le Média en 4-4-2.



Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut