Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Le patron de Twitter France, Damien Viel, poussé vers la sortie

Partagez cette page sur : 


Un jour, une histoire… Twitter est encore et toujours au centre de l’actualité. Cette fois-ci c’est en France que le petit oiseau bleu fait parler de lui après le départ du PDG de Twitter France, Damien Viel. Ce dernier annonce sur son compte quitter la plateforme : « C’est fini ! Fierté, honneur et mission accomplie. Au revoir #twitterfrance. Quelle aventure ! Quelle équipe ! Quelles rencontres ! Merci à tous pour ces 7 années incroyables et intenses. »


Alors que le commissaire européen Thierry Breton assurait que « En Europe, l’oiseau volera selon nos règles européennes », il semble que les règles d’Elon Musk s’appliquent en Europe.

Passé par L’Oréal, Carat France, Alain Afflelou, Marionnaud, directeur adjoint de la régie publicitaire du groupe M6. Damien Viel, qui a fait ses classes à l’Essec, avait quitté son précédent poste de directeur des ventes de YouTube pour l’Europe du Sud, l’Afrique et le Moyen-Orient pour prendre la tête de Twitter France en 2015.

Un départ qui n’émeut pas les utilisateurs de Twitter, considérant l’ancien patron de Twitter France comme la main de la censure du gouvernement. Très peu populaire sur sa propre plateforme, Damien Viel ne comptabilise que 20 000 abonnés. Celui que l’on considérait comme un commercial pur et dur annonçait le début de la censure et la délation en 2017 : « Depuis le 18/12, pour continuer à mieux garantir un usage sûr et à chacun d’exercer son droit à s’exprimer librement, Twitter a mis en œuvre de nouvelles règles contre les conduites haineuses & les comportements abusifs. Chacun peut contribuer à leur mise en œuvre par des signalements. » La censure sera fatale pour beaucoup d’utilisateurs éjectés de la plateforme pour des futilités et des appréciations. Viendra le temps du Covid et de l’interdiction d’émettre des critiques concernant la vaccination, suivie d’une purge sans précédente.

Pour l’ancien sénateur Yves Pozzo di Borgo, c’est plutôt un soulagement : « Qui va le regretter ! Son départ une immense bouffée de liberté et une pression qui se dégonfle ! »

En effet la censure à géométrie variable allait bon vent sur la plateforme. La Youtubeuse Tatiana Ventôse y va de son commentaire : « En réponse à @damienviel J’attends toujours votre réponse concernant mon badge bleu « vérifié » qui a disparu du jour au lendemain sans sommation ni explication — et le fait que je ne puisse pas bénéficier de Twitter pour les professionnels 😉 Bon vent ! »

Pour la team Branco, de l’avocat Juan Branco, c’est un retour à l’envoyeur : « Six mois de suspension du compte d’@anatolium pour avoir révélé une censure de Lagardère. Vous qui avez inventé la censure au carré, bon vent et dégagez. »

Le Média en 4-4-2.





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut