Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

“Le plus jeune terroriste à Gaza est âgé de 10 mois”

Partagez cette page sur : 


Boaz Bismuth, député israélien du Likoud, a offert un spectacle comique sur Cnews, où la désinformation politique atteint des sommets.

Pendant son intervention sur le plateau, l’âme sioniste de Bismuth a pris le volant de la désinformation, perdant toute crédibilité avec des justifications rocambolesques quant à la tragédie des enfants à Gaza. Armé d’une audace presque comique, il pointe du doigt une nouvelle catégorie de « terroristes-bébés » : « À Gaza, vous avez le terroriste le plus jeune, à ce que je sache, il a 10 mois, 10 mois. »

Une affirmation tellement farfelue qu’elle aurait pu susciter l’inquiétude, mais le soi-disant journaliste de Cnews, visiblement en mode pause café, laisse passer cette pépite sans broncher.

.
Dans cette farce médiatique, Cnews, fidèle à son rôle de succursale du Likoud, nous offre une performance où le grotesque côtoie la désinformation. Boaz Bismuth, dans son numéro digne d’un stand-up politique, réussit l’exploit de faire rire et pleurer à la fois, non pas de compassion, mais de consternation devant une telle tentative maladroite de manipulation de l’opinion publique. Le spectacle continue, et le public se demande quel numéro burlesque la chaîne nous réserve pour la prochaine représentation.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous



Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut