Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Le point hebdomadaire des marchés avec Thomas Veillet – 07/11

Partagez cette page sur : 


Spécialiste reconnu du monde de la finance, vulgarisateur hors pair, Thomas Veillet décrypte pour vous l’actualité financière chaque semaine sur Juste Milieu.
Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

Il dit ce qu’il va faire et il fait ce qu’il dit (même si on n’y croyait pas)

Cette semaine aura donc été placée sous le signe de la FED et de l’économie qui se refroidit ou qui ne se refroidit pas, telle est la question. Depuis le début de la semaine, nous sommes complètement obsédés par ce que va faire la FED, par ce que va dire Powell et si cela va nous montrer un changement radical dans la politique de la banque centrale américaine. 

Et puis, jusqu’à mercredi soir, nous avons fait des plans, des théories, tiré des droites et mesuré des courbes pensant que l’on avait bien compris ce que Powell allait faire : en résumé ; gentiment tourner la veste et commencer à ralentir sa série de hausse de taux. 

Ce qu’il faudra surtout retenir, c’est que la FED a monté les taux de 0.75%, comme prévu, qu’elle remontera encore les taux en décembre mais « peut-être » probablement « seulement » de 0.5% – mais c’est même pas sûr. Et que la FED continuera son combat contre l’inflation, quoi qu’il arrive et Powell ne renoncera pas, tant que l’on ne sera pas de retour sous les 3%. Quitte à mettre l’économie en récession. Il a encore expliqué que c’était plus facile de sortir de récession que de stopper l’inflation. 

Vendredi, on nous a publié les chiffres de l’emploi américain.  Les fameux NFP – les non-farm-payrolls – chiffres qui étaient censés nous donner le pouls de l’économie et nous démontrer que la hausse des taux massive de ces derniers temps, commençait à faire mal et à ralentir les engagements. Le marché, les experts et les économistes attendaient 200’000 créations d’emplois. 

En résumé, tout chiffre au-dessus des 200’000 DEVAIT faire baisser le marché et l’achever pour la semaine. 

Voici les chiffres : 

– 261 000 emplois ont été créés en octobre, ce qui est supérieur à l’estimation de 205 000.

– Le taux de chômage a augmenté à 3,7 %, tandis qu’une mesure plus large du chômage a également augmenté, à 6,8 %.

– Le salaire horaire moyen a augmenté de 0,4 % au cours du mois et de 4,7 % par rapport à l’année précédente.

La croissance de l’emploi a été plus forte que prévu en octobre, malgré les augmentations des taux d’intérêt de la Réserve fédérale visant à ralentir ce qui est encore un marché du travail relativement fort.

Bien que le chiffre ait été meilleur que prévu, il a tout de même marqué le plus faible rythme de progression de l’emploi depuis décembre 2020. C’est peut-être la bonne nouvelle du jour qui aura permis aux marchés de faire l’inverse de ce qu’ils auraient dû faire dans cette période où ils ont tendance à faire l’inverse de ce que l’on penserait qu’ils feraient instinctivement. 

Signes de ralentissement quand même

Il y a des choses qui donnent l’impression que c’est en train de se détériorer lentement. En effet, des signes de fissures ont été observés dernièrement.

Amazon a annoncé jeudi qu’ils interrompent les recrutements pour les postes de son personnel d’entreprise, une annonce faite après que le géant de la vente au détail en ligne ait déclaré qu’il arrêtait les nouveaux recrutements pour les postes du secteur retail. Même chose chez Apple qui ont déclaré qu’ils allaient geler les nouvelles embauches, sauf pour la recherche et le développement. La société de covoiturage Lyft a annoncé qu’elle allait supprimer 13 % de ses effectifs, tandis que la société de paiement en ligne Stripe a annoncé qu’elle allait supprimer 14 % de ses effectifs. Ces annonces datent tous de ces derniers jours, ce qui veut dire que cela se fera ressentir sur les chiffres du mois de novembre qui seront publiés le premier vendredi de décembre. 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Recevez l’hebdo de Thomas Veillet directement dans votre boîte mail !

Mais pas seulement ! Vous récoltez aussi plusieurs fois par semaine, les meilleures informations sur l’investissement, la bourse et la finance personnelle. 

Si vous vous demandez sur quoi investir votre argent, quelles actions acheter ou encore comment savoir quand acheter en bourse, alors vous êtes au bon endroit.

En bonus, vous recevrez gratuitement 6 actions anti-crise dans votre boîte mail

La fascination par l’information

Il est absolument inouï de voir que sur des rumeurs à deux balles, le marché est capable de rebondir de près de 3% sur le DAX ou sur le CAC, juste sous prétexte qu’éventuellement peut-être, quelque chose se produirait dans quelques temps, mais on n’est même pas sûr. Là encore c’est une preuve comme quoi nous vivons dans une ère électronique poussée à son paroxysme. Les algos identifient des suites de mots, reconnaissent le fait que la nouvelle peut être potentiellement positive et ils courent derrière comme des ânes. Ce qui donne ces journées complètement débiles basées sur rien du tout.

Qu’attendre de la semaine à venir ?

Points à retenir 

– The Walt Disney Company, AstraZeneca, BioNTech, Activision Blizzard, DuPont et Norwegian Cruise Line figurent parmi les sociétés qui publieront leurs résultats la semaine prochaine.

– Le Bureau of Labor Statistics (BLS) publiera l’indice des prix à la consommation (CPI) d’octobre jeudi, fournissant ainsi les dernières informations sur l’inflation aux États-Unis.

– L’Université du Michigan publiera la lecture préliminaire de novembre de son indice du sentiment des consommateurs, fournissant une mise à jour importante sur la confiance des consommateurs.

– L’Office for National Statistics du Royaume-Uni publiera vendredi les chiffres du PIB du troisième trimestre pour le Royaume-Uni.

Le chiffre de la semaine 

Jeudi, le Bureau of Labor Statistics (BLS) publiera l’indice des prix à la consommation (CPI) pour octobre. Les économistes prévoient que les prix à la consommation ont augmenté de 0,7 % par rapport au mois précédent, soit une accélération par rapport au gain de 0,4 % enregistré en septembre. Sur une base annuelle, les prix ont probablement augmenté de 8 % par rapport à l’année précédente, ce qui représente un léger ralentissement par rapport à la hausse de 8,2 % enregistrée en septembre. L’inflation de base, qui exclut les coûts volatils des aliments et de l’énergie, a probablement augmenté de 0,5 % par rapport au mois précédent. D’une année sur l’autre, l’inflation de base devrait atteindre 6,7 %, soit une accélération par rapport aux 6,6 % enregistrés en septembre et un nouveau sommet en 40 ans.

Passez une excellente semaine et n’oubliez pas que le 9 novembre au matin, il y aura les résultats des élections de mi-mandats aux USA et que s’il n’y pas de claire victoire des Démocrates, ça risque de ne pas être simple. 

Investir en bourse avec les investisseurs internationaux

Qui sont Les Investisseurs ?

Les Investisseurs est une entreprise spécialisée dans l’investissement boursier, qui édite une publication unique en son genre dédiée à aider les débutants grâce à des informations claires et précises sur l’investissement en bourse.

Imaginez avoir accès aux méthodes et techniques utilisées pas les meilleurs investisseurs du monde, comme Thomas Veillet un des trader les plus réputés sur la place financière Suisse ou encore Philippe Herlin, le premier économiste français à avoir cru au potentiel du bitcoin dès 2013.

Nous travaillons en étroite collaboration avec eux, pour vous fournir des informations de haute qualité. 

Vous découvrirez comment :

  • Tirer le meilleur parti des opportunités actuelles.
  • Repérer les entreprises qui doublent ou triplent de valeur.
  • Surfer sur les tendances de fond.
  • Adopter des stratégies gagnantes, validées par la recherche économique et les plus grands investisseurs du monde.

Et le meilleur ?

Les Investisseurs est une lettre entièrement gratuite qui a pour but de faire de vous un meilleur investisseur et une personne plus riche.

Lucas Marchand

Les Investisseurs





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut