Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Le point hebdomadaire des marchés avec Thomas Veillet – 19/12

Partagez cette page sur : 


Spécialiste reconnu du monde de la finance, vulgarisateur hors pair, Thomas Veillet décrypte pour vous l’actualité financière chaque semaine sur Juste Milieu.
Envie de publier vos articles sur Juste Milieu ? Écrivez-moi à remy@juste-milieu.fr !

On attendu le CPI , on a eu le CPI. On a attendu Powell, on a eu Powell. Et maintenant ? On fait quoi ?

Eh bien si vous me demandez ce qu’il faut faire et ce que l’on va faire, je parierai sur une fin d’année au ralenti, le temps que l’on puisse digérer cette semaine qui nous en aura fait voir de toutes les couleurs. La volatilité aura été de mise. Et après avoir fait des allers-retours dans tous les sens, on a fini en baisse avec des craintes de récession plein la tête. Tout en pleurant sur le fait que les taux vont rester hauts et que Powell ne s’est montré super-arrangeant pour la suite. 

Mais commençons par le début : 

Lundi, nous avons donc attaqué une semaine qui promettait d’être compliquée. Ou pas. Nous savions qu’il y a deux choses qui étaient censées nous intéresser, deux choses qui allaient, qui devaient,  nous permettre d’y voir plus clair et de savoir si ça vaut la peine d’investir, ou s’il faudra simplement attendre que l’année se termine en se disant que ça ira mieux demain.

La journée du CPI 

Le CPI est sorti à 7.1% contre 7.3% attendu. C’était du délire et ce fût l’euphorie comme le mois dernier. Enfin. Comme le mois dernier c’est vite dit. Non, parce que le mois dernier on avait pris 5.5% parce que l’inflation était passée sous les 8% alors que là, on a pris presque 3% sur la nouvelle avant de se dégonfler comme une vieille baudruche pour terminer à peine en hausse de 0.73% sur le S&P500.

Plus de récession

Du coup, lorsque l’on prenait le temps de lire la presse de mercredi dernier, on pouvait être frappé par l’auto-satisfaction qu’il y régnait. Avant, on faisait la part belle à tous les stratèges qui venaient nous annoncer la récession pour 2023 et ce matin, 0.2% de moins sur le CPI et on est en train de danser tout nu sur la table du restaurant. Évidemment que le scénario de la récession n’est pas encore complètement exclu, mais les chiffres d’hier semblent avoir rassuré le marché sur le fait que la FED fait ce qu’il faut et que les choses sont sous contrôle. Le repli d’hier peut également être interprété comme de la méfiance. De la méfiance face à ce que pourrait dire Powell et que l’on préfère être courageux mais pas téméraires en attendant. 

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter gratuite Les Investisseurs

Recevez l’hebdo de Thomas Veillet directement dans votre boîte mail !

Mais pas seulement ! Vous récoltez aussi plusieurs fois par semaine, les meilleures informations sur l’investissement, la bourse et la finance personnelle. 

Si vous vous demandez sur quoi investir votre argent, quelles actions acheter ou encore comment savoir quand acheter en bourse, alors vous êtes au bon endroit.

En bonus, vous recevrez gratuitement 6 actions anti-crise dans votre boîte mail

Comment dire n’importe quoi et avoir l’air sérieux

Mercredi soir, après les déclarations de Monsieur Powell, nous nous sommes retrouvés exactement là où nous étions mardi à 14h30. On se prend la tête depuis mi-novembre parce que Powell va faire. Et après des semaines de tergiversations, on se retrouve avec un type grisonnant qui vient nous dire qu’il ne sait rien, que personne ne sait rien d’ailleurs, mais qu’il doit quand même monter les taux de 0.5% et que l’année prochaine sera pire.

Ensuite, ils ont laissé entendre que les taux « terminaux » devraient se trouver plutôt du côté des 5.25% que du côté des 4.75% ce qui laisse supposer que 2023 ne sera pas tout de suite l’année du plateau mais que ça pourrait monter encore.

Après, Powell a également laissé entendre que les taux pourraient rester élevés jusqu’en 2024. Et pour terminer, il nous a laissé avec une avalanche de mots dont on ne sait pas trop quoi faire, mais dont on se serait bien passé.

Voici un florilège :

«Je ne pense pas que quelqu’un sache s’il y aura ou non une récession»

« Nous avons toujours une croissance positive »

« Nous sommes dans une croissance lente, en dessous de la tendance – sans pour autant basculer en récession, récession qu’il est impossible d’anticiper ».

Que faut-il attendre et regarder la semaine prochaine

Le calendrier économique se calme, la Banque du Japon étant la dernière des grandes banques centrales à tenir une réunion cette année. Aux États-Unis, les données sur le logement et la confiance des consommateurs donneront un nouvel aperçu de la force de l’économie alors que les craintes de récession pèsent. Les perspectives d’un « rallye du Père Noël » se sont assombries, les investisseurs craignant que le resserrement agressif de la politique de la Réserve fédérale n’entrave la croissance. Voici ce que vous devez savoir pour commencer votre semaine.

Il n’y a pas d’apparition prévue de responsables de la BoE.

Investir en bourse avec les investisseurs internationaux

Qui sont Les Investisseurs ?

Les Investisseurs est une entreprise spécialisée dans l’investissement boursier, qui édite une publication unique en son genre dédiée à aider les débutants grâce à des informations claires et précises sur l’investissement en bourse.

Imaginez avoir accès aux méthodes et techniques utilisées pas les meilleurs investisseurs du monde, comme Thomas Veillet un des trader les plus réputés sur la place financière Suisse ou encore Philippe Herlin, le premier économiste français à avoir cru au potentiel du bitcoin dès 2013.

Nous travaillons en étroite collaboration avec eux, pour vous fournir des informations de haute qualité. 

Vous découvrirez comment :

  • Tirer le meilleur parti des opportunités actuelles.
  • Repérer les entreprises qui doublent ou triplent de valeur.
  • Surfer sur les tendances de fond.
  • Adopter des stratégies gagnantes, validées par la recherche économique et les plus grands investisseurs du monde.

Et le meilleur ?

Les Investisseurs est une lettre entièrement gratuite qui a pour but de faire de vous un meilleur investisseur et une personne plus riche.

Lucas Marchand

Les Investisseurs





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut