Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

“Les Colombiens vaccinés ARNm ont servi à la plus grande expérience de toute l’histoire de l’humanité”

Partagez cette page sur : 


Le Ministre de la Santé remet en question l’utilisation des vaccins ARNm.

Au cœur des débats sur le projet de réforme de la santé, le ministre colombien de la Santé, Guillermo Alfonso Jaramillo, a dénoncé l’entrée non autorisée de la technologie vaccinale ARNm dans le pays. S’exprimant devant la Première Commission du Sénat de la République, il a soulevé des préoccupations sur l’utilisation de cette technologie par les vaccins Pfizer et Moderna, affirmant qu’elle avait été introduite sans autorisation.

Le ministre a souligné l’importance de réglementer le prix des médicaments, mais c’est sa critique des vaccins à ARNm qui a attiré l’attention. Selon lui, les Colombiens ont été utilisés comme sujets d’une vaste expérience, qualifiant la campagne de vaccination contre la COVID-19 de la plus grande expérience de l’histoire de l’humanité.

« Tous les Colombiens vaccinés ont servi à la plus grande expérience réalisée dans toute l’histoire de l’humanité. Nous ne pouvons pas continuer à expérimenter avec la communauté colombienne »

Cependant, Jaramillo a fait une exception pour les vaccins de Sinovac, la société pharmaceutique chinoise, en raison de leur utilisation fréquente de la technologie à vecteur viral au cours des dernières années. Il a souligné que cette méthode est différente de celle utilisée par Pfizer-BioNTech et Moderna, qui repose sur la technologie de l’ARN messager (ARNm).

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut