Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Les véhicules Crit’air 4 et 5 bientôt interdits ?

Partagez cette page sur : 


Chaque nouvelle année arrive avec son lot de surprises et de nouvelles mesures.

Suppression de la taxe d’habitation, encadrement du démarchage téléphonique, mise en place de l’indemnité carburant

Cela n’est pas nouveau et s’applique désormais à l’ensemble du pays.

Mais il existe aussi des initiatives régionales, départementales voire locales.

Il y a quelques semaines, Juste Milieu vous parlait des heures de travail imposées dans certains départements aux bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA)…

… découvrez désormais l’interdiction de certains véhicules dans plusieurs métropoles !

Les véhicules Crit’air 5 interdits de circulation

La lutte contre la pollution est désormais le fer de lance de plusieurs grandes villes de France

Pour lutter efficacement, 11 d’entre elles ont décidé de passer à la vitesse supérieure en interdisant l’accès aux métropoles aux véhicules polluants de catégorie 5.

Les fameuses vignettes Crit’air détermineront donc l’aptitude ou non à aller en ville… 

… que ce soit pour les loisirs ou le travail ! 

Lyon, Montpellier, Toulouse, Grenoble ou encore Reims font partie des villes qui ont choisi d’appliquer ce dispositif. 

L’amende pour non-respect de cette nouvelle règle peut valoir 68€ d’amende pour les véhicules légers et jusqu’à 135€ pour les poids lourds.

Mais cela va encore plus loin

À Toulouse, par exemple, la circulation dans certaines zones est également interdite aux véhicules Crit’air 4

Des exceptions locales sont toutefois mises en place, ce qui laisse présager un joyeux bazar ! 

La généralisation de cette mesure était prévue pour 2024 mais connaît de sérieux retards.

Aussi, pour pallier cela, le gouvernement propose l’annulation des Zones à faible émission (ZFE) aux villes capables de trouver une alternative viable pour réduire la pollution.





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut