Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

l’OMS minimise les risques, sans preuves – Le Courrier des Stratèges

Partagez cette page sur : 


Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les effets secondaires rares générés par les vaccins à ARNm comme les inflammations cardiaques (myocardites) figurent parmi les cas les plus mis en avant par les militants antivaccins. Si l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU reconnaît ces effets indésirables, pour cette dernière, les myocardites induites par la vaccination sont des cas rares et que les infections sont légères. Depuis le lancement des vaccins contre le Covid-19, en 2021, le plus grand flou règne toujours sur l’ampleur des effets secondaires de ces injections Covid.


Pour faire face à une énième vague de Covid, nos gouvernements ont toujours opté pour une vaccination généralisée et expérimentale pour la majorité à ARN messager. Dans nos colonnes, nous avons toujours alerté sur les effets indésirables et inquiétants de ces vaccins. Officiellement, le vaccin nous délivre du Covid, et serait efficace contre l’hospitalisation, les formes graves et le décès.  Sauf que les effets bénéfiques de ces injections semblent de très court terme et leurs effets secondaires sont inconnus, voire potentiellement mortels. Pourtant les effets secondaires des injections Covid constituent toujours un grand tabou des instances sanitaires mondiales. Dernièrement, la BBC a été critiquée par des scientifiques pour avoir interviewé le cardiologue Dr Aseem Malhotra sur la chaîne d’information de la BBC, qui affirmait que certains vaccins Covid étaient à l’origine d’une surmortalité due aux maladies coronariennes. Mais l’OMS tient à rassurer, selon elle, « le risque de myocardite vaccinale avait été identifié auparavant, mais ce sont des cas très rares ».

Les problèmes cardiaques sont des effets secondaires rares et sans dangers selon l’OMS

Lors d’un point de presse régulier de l’ONU (Organisation des Nations Unies) à Genève, la directrice du Département de l’immunisation de l’Organisation mondiale de la santé, Kate O’Brien, a voulu rassurer les gens sur les problèmes cardiaques provoqués par l’injection des vaccins à ARNm. Elle a déclaré que « les avantages de la vaccination contre le Covid-19 l’emportent largement sur le risque potentiel. Ceci est basé sur des preuves ».

S’abonner

Accédez à tous nos contenus.
Plus de 5 000 articles.

Acheter l’article

Déverrouillez cet article et obtenez un accès permanent pour le lire.



Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut