Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

L’OTAN envisagerait un plan de paix explosif pour l’Ukraine

Partagez cette page sur : 


Source : blick.ch – 6 avril 2024 -Daniel Kestenholz

https://www.blick.ch/fr/news/monde/adhesion-contre-cession-de-territoires-aux-russes-lotan-envisagerait-un-plan-de-paix-explosif-pour-lukraine-id19610163.html

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez les livres Strategika : “Globalisme et dépopulation” , « La guerre des USA contre l’Europe » et « Société ouverte contre Eurasie »

Les spéculations vont bon train après la réunion d’avril de l’OTAN à Bruxelles. Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré jeudi aux journalistes que l’Ukraine rejoindrait tôt ou tard l’OTAN. Le soutien à ce pays reste «solide comme un roc» parmi les États membres. «L’Ukraine deviendra membre de l’OTAN, a déclaré Antony Blinken. Notre objectif lors de cette réunion est d’aider à fabriquer un pont vers cette adhésion.»

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, avait déjà tenu des propos similaires mercredi, en amont du sommet. «L’Ukraine deviendra membre de l’OTAN, avait lancé l’homme. La question n’est pas de savoir si, mais quand.»

Publicité

Ce qui ressemble à un réchauffé de promesses tièdes pourrait, en réalité, indiquer un plan secret pour des négociations de paix avec Moscou, a analysé le journal italien «La Repubblica». «Des territoires en échange de la sécurité», tel est le prétendu concept de base. L’Ukraine renoncerait aux territoires occupés par la Russie, avec la garantie que le pays rejoindrait immédiatement l’OTAN.

Discussion à huis clos

Le journal souligne que la cession de terres ukrainiennes aux Russes n’a pas été officiellement discutée lors de la réunion de l’OTAN à Bruxelles. Mais la proposition «revient régulièrement dans toutes les discussions informelles, y compris ces derniers jours», rapporte le correspondant du journal à Bruxelles.

Derrière des portes closes, on discute depuis longtemps de la cession de territoires. «La Repubblica» flaire dans les déclarations d’Antony Blinken et Jens Stoltenberg l’indice d’une nouvelle stratégie pour mettre fin à la guerre en Ukraine. Selon le journal, un tel accord «est considéré par de nombreux experts comme l’une des solutions possibles pour mettre fin à la guerre».

Similaire à la division de l’Allemagne d’après-guerre

Le plan consisterait essentiellement à laisser au Kremlin les territoires occupés, c’est-à-dire la Crimée et les quatre autres régions conquises ces deux dernières années. Le reste de l’Ukraine deviendrait membre de l’OTAN.

Un tel échange de territoires a également eu lieu avec l’Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. La partie orientale est passée de facto à l’Union soviétique de l’époque. En 1955, dix ans après la capitulation allemande, l’Allemagne de l’Ouest a rejoint le traité de l’Atlantique Nord.





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut