Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Orlen et ArcelorMittal renforcent les liens commerciaux entre la Pologne et l’Inde

Partagez cette page sur : 


Source : visegradpost.com – 19 novembre 2023 – Adam Starzyński

https://visegradpost.com/fr/2023/11/19/orlen-et-arcelormittal-renforcent-les-liens-commerciaux-entre-la-pologne-et-linde/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez les livres Strategika : “Globalisme et dépopulation” , « La guerre des USA contre l’Europe » et « Société ouverte contre Eurasie »

Adam Starzyński est un journaliste polonais travaillant pour Poland Daily et est un expert en Affaires étrangères, spécialiste de la région des Trois Mers.

Pologne – Orlen, raffineur de pétrole et conglomérat pétrolier polonais, a signé un accord stratégique pluriannuel pour fournir du gaz naturel à l’entreprise indienne ArcelorMittal, deuxième producteur mondial d’acier.

Ce n’est pas la première fois que les deux géants collaborent dans le cadre d’opérations à forte intensité énergétique en Europe centrale et orientale, mais le nouvel accord – annoncé le 14 novembre – reflète l’importance croissante de l’Inde en Europe centrale et orientale et marque le début d’une nouvelle ère dans les relations commerciales entre la Pologne et l’Inde.

Sur une période de 5 ans, entre le 1er janvier 2024 et le 31 décembre 2029, ArcelorMittal achètera environ 26 TWh de gaz naturel pour une valeur d’environ 1,05 milliard d’euros.

L’aigle polonais et le tigre du Bengale

La libéralisation progressive de l’économie polonaise après la chute du communisme en 1989 et l’émergence de l’Inde en tant que puissance économique mondiale au XXIe siècle ont créé un terrain fertile pour la collaboration. Le commerce bilatéral s’est développé progressivement, couvrant des secteurs tels que les technologies de l’information, les produits pharmaceutiques et maintenant, avec l’accord Orlen-ArcelorMittal, l’énergie et les industries manufacturières.

Le commerce bilatéral entre les deux États a été multiplié par plus de sept au cours de la dernière décennie et

de plus en plus d’entreprises indiennes ont fait de la Pologne leur destination de choix pour leurs opérations de délocalisation à proximité de l’Europe.

Les deux nations se targuent de riches traditions culturelles, d’une solide éthique du travail et d’un engagement en faveur de l’innovation. Ces synergies culturelles créent un environnement propice aux projets commerciaux communs, facilitant une communication et une compréhension efficaces entre les entreprises polonaises et indiennes.

Une alternative au dragon chinois

À l’aube du XXIe siècle, les experts prédisent que l’expansion rapide de l’économie indienne, l’explosion de sa population et l’accroissement de son influence mondiale auront un effet majeur sur l’économie mondiale. Alors que la Pologne cherche à équilibrer les influences économiques globales, s’engager plus étroitement avec les entreprises indiennes permet de contrebalancer la part de l’économie mondiale détenue par la Chine.

Après l’arrivée au pouvoir du parti Droit et Justice en 2015, la Pologne a mis en œuvre une stratégie visant à diversifier ses relations commerciales, jugées trop dépendantes de l’Allemagne en particulier et de l’UE en général.

Des partenaires non européens ont été approchés, parmi lesquels la Chine était alors considérée comme un partenaire particulièrement intéressant et en plein essor. Cependant, après que la Chine se soit rangée du côté de la Russie à la suite de son invasion massive de l’Ukraine en février 2022, la Pologne est devenue réticente à l’idée de poursuivre des relations plus étroites avec la Chine.

C’est dans ce contexte que la Pologne a décidé de s’intéresser de plus près à l’Inde. Ce qu’elle y a vu était prometteur.

Une population jeune, en pleine croissance et anglophone, avec des millions d’étudiants obtenant d’excellents résultats dans divers domaines des sciences et de l’informatique, se rend en Pologne pour occuper des emplois axés sur la technologie dans des entreprises telles que Google ou Microsoft.

La Pologne est également enthousiasmée par le corridor économique Inde-Moyen-Orient-Europe (IMEC), qui vise à renforcer la connectivité et l’intégration économique entre l’Asie, le golfe Persique et l’Europe. Ce corridor reliera l’Inde à l’Europe par des voies maritimes et ferroviaires passant par les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, la Jordanie, Israël et la Grèce.

D’ambitieux projets d’infrastructure allant de la mer Baltique à l’océan Indien sont susceptibles de créer des effets de synergie à partir du milieu des années 2030 et de faciliter une meilleure adéquation entre les économies polonaise et indienne.

Parmi ces projets, citons notamment de l’Initiative des trois mers, l’autoroute Via Carpathia qui s’étend de la mer Baltique au port de Thessalonique, ou encore le plan à long terme pour un projet de chemin de fer sur le même itinéraire.

La diversification dans un monde globalisé

En diversifiant ses partenariats économiques afin d’atténuer les risques liés à une dépendance excessive vis-à-vis d’un seul marché, Orlen joue un rôle central dans l’économie polonaise et contribue de manière significative à la sécurité énergétique de la Pologne. Ses investissements stratégiques et son portefeuille en expansion s’alignent sur les objectifs de croissance nationaux et, surtout, sur les exigences de sécurité, en éloignant la région de l’énergie russe au profit de sources américaines, norvégiennes et qataries.

Une préoccupation sécuritaire similaire est à l’origine de l’ambition de la Pologne de laisser l’Inde s’approprier une part du gâteau qui était auparavant réservée à la Chine. Pour Varsovie, l’alliance sino-russe est perçue sous un jour très différent suite à février 2022. L’accord Orlen-ArcelorMittal n’est qu’une étape dans ce processus, mais il marque en même temps un jalon dans l’évolution des relations économiques entre la Pologne et l’Inde.

Il est trop tôt pour dire si le XXIe siècle sera celui de l’Inde, mais la Pologne a montré qu’elle était prête à suivre le mouvement.





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut