Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pfizer annonce 17 nouveaux traitements en France d’ici à 2026

Partagez cette page sur : 


Le butin issu du Covid-19 n’était peut-être qu’un début pour Pfizer, qui prévoit de lancer 17 nouveaux traitements dans l’Hexagone au cours des deux prochaines années. Sans surprise, thérapies géniques et vaccins sont au programme.

La France représente le 5ᵉ marché mondial pour Pfizer, et le 2ᵉ marché européen. Le laboratoire américain mise donc gros sur le pays, prévoyant d’y commercialiser des “traitements, vaccins et extensions d’indications dans les champs de l’oncologie, de la prévention vaccinale, des maladies rares et inflammatoires, et des anti-infectieux”.

Parmi ces 17 nouveaux traitements, trois antibiotiques sont en phase de développement, notamment pour les “cas d’impasse thérapeutique”, selon le PDG de Pfizer France. Comme le rapporte Capital, Pfizer a aussi déposé des dossiers auprès de l’Agence européenne du médicament pour deux thérapies géniques de traitement de l’hémophilie. Le laboratoire travaille aussi sur “une thérapie génique dans la myopathie de Duchenne”, qui provoque des dégénérescences musculaires.

Ces innovations font partie d’un plan d’investissement d’un milliard d’euros entre 2022 et 2026, rien que pour la France.

En janvier dernier, le dirigeant du groupe Albert Bourla assurait fièrement : “Nous abordons 2024 avec des bases solides”. Il n’anticipe pas moins que 58,5 à 61,5 milliards de dollars en guise de chiffre d’affaires pour cette année.
 





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut