Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

un boulanger va voir sa facture d’électricité passer de 3 000 à 30 000 euros par mois à Feucherolles

Partagez cette page sur : 


Pourquoi une telle hausse ? Selon la ministre Agnès Pannier-Runacher, cette augmentation brutale des prix est liée aux craintes d’un manque d’électricité : « Les marchés se disent qu’il va y avoir des pénuries, et chiffrent donc de manière trop forte ». C’est la faute des fournisseurs. Pour une fois, Poutine n’y est pour rien.

À Feucherolles, ce petit village des Yvelines qui a voté pour la Macronie aux dernières élections, le revenu moyen est de 7 523 €/mois en 2020, le prix moyen de l’immobilier est de 4 669€/m2 (+6 % sur an, + 21 % en 5 ans) et l’abonnement individuel de son célèbre golf de 18 trous s’élève à 3 181 €/an. Le décalage de situation entre le boulanger et sa clientèle est criant.

Rappel utile de Gaël Giraud, directeur de recherche au CNRS : « Macron exécute un programme qui lui est dicté par d’autres, notamment David de Rothschild, et ce programme c’est la privatisation du monde et la destruction de l’État social.  »

Quant à la baguette, grâce à Emmanuel Macron, elle va finir sur la liste de l’Unicef du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, avec la fête de l’ours dans les Pyrénées et la broderie aux Émirats arabes unis. L’Unicef a oublié le béret basque et le kil de rouge, symboles d’une France de dépliant touristique vintage, la France dérisoire que vante Macron aux États-Unis. Autrement dit, elle est en voie de disparition, avec ses classes moyennes.

Le Média en 4-4-2.



Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut