Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

La vaccination a-t-elle diminué la mortalité ?

Partagez cette page sur : 

Cet aticle provient du site : lecourrierdesstrateges.fr



Notons que les chercheurs ont inclus 158 pays vieillissants dans cette étude. Ils ont découvert les associations entre trois facteurs et la surmortalité dans quarante de ces pays. Ces covariables comprenaient l’espérance de vie, le taux de vaccination ainsi que le produit intérieur brut (PIB) par habitant.

Suite aux analyses de régression linéaire multiple, les chercheurs ont découvert que l’espérance de vie à 60 ans était le seul facteur qui présentait une corrélation importante avec la surmortalité.

Toutefois, ils ont aussi constaté que certaines covariables comme les maladies cardiovasculaires, les troubles respiratoires chroniques, le diabète entre 30 et 70 ans ou encore la probabilité de décès dû au cancer sont associés à la surmortalité. Enfin, cette étude a révélé l’absence de corrélations entre le taux de mortalité et le groupe d’âge de 0 à 5 ans. Elles sont faibles chez les individus de 5 à 60 ans.

Pour expliquer le faible taux de décès au Japon, le modèle d’étude écologique utilisé lors de cette analyse a permis de découvrir que cela est dû à la meilleure qualité des soins de santé attribuée à la population vieillissante, mais également de la résilience de ces systèmes de soin face aux pandémies et autres problèmes de santé mondiaux.

Par ailleurs, si à l’approche de l’automne et de l’hiver, les autorités sanitaires ont lancé la campagne de rappel visant à enrayer un probable pic d’infections au COVID-19 . On s’aperçoit de jour en jour que les stratégies sanitaires de lutte contre le COVID-19 menées dans la plupart des pays occidentaux ont des effets délétères sur la santé.

Nous avions déjà rapporté le constat de l’avocat Todd Callender, co-directeur d’un groupe d’assurance, qui a dénoncé la surmortalité des personnes entièrement « vaccinées » Selon ce dernier, depuis la vaccination de masse, « la surmortalité aurait augmenté de 84 % et les maladies de 1 100 %. » L’avocat estime qu’aux Etats Unis, 25 millions de personnes ayant reçu les injections pourraient décéder d’ici la fin 2022.





RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut