Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

L’Allemagne et la Pologne rejettent les propositions de Macron d’envoyer des troupes en Ukraine

Partagez cette page sur : 


Les tensions s’accroissent au sein de l’OTAN, mettant en lumière les divisions.

Les récents propos du président français Emmanuel Macron concernant l’éventuel déploiement de troupes européennes en Ukraine ont provoqué un profond malaise au sein de ses partenaires européens. Les déclarations du Kremlin, ainsi que les réactions des dirigeants européens tels que le chancelier allemand et le Premier ministre polonais, soulignent le rejet de cette proposition et les tensions croissantes au sein de l’OTAN.

Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin, a mis en garde contre les conséquences d’un tel déploiement, affirmant qu’un « conflit entre la Russie et l’OTAN serait inévitable si des troupes européennes étaient déployées en Ukraine ». Cette déclaration intervient après que Macron ait ouvert la porte à cette possibilité, alimentant ainsi les craintes d’une escalade dangereuse dans la région.

En Allemagne, le chancelier a réaffirmé la position de son pays selon laquelle « aucun soldat » ne sera envoyé en Ukraine par des pays européens ou de l’OTAN. Angela Merkel a souligné lors d’une conférence de presse que les accords en vigueur excluent toute présence militaire étrangère sur le sol ukrainien.

Quant à la Pologne, le Premier ministre Donald Tusk a déclaré qu’aucun déploiement de troupes polonaises en Ukraine n’était envisagé. Ces affirmations témoignent d’un rejet immédiat des propositions de Macron.

Le malaise grandissant et les contradictions évidentes au sein de l’OTAN mettent en lumière les divisions croissantes entre les alliés européens. Les propositions de Macron ont semé le doute et la méfiance parmi les partenaires européens, .

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut