Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

“Médecins de plateau” : Le Syndicat Liberté Santé porte plainte contre Jérôme Marty

Partagez cette page sur : 


Comment pouvait-il ne pas faire partie de la troupe ? En quatrième place des “neuf bonimenteurs”, c’est au tour du Dr Jérômé Marty d’être visé par le Syndicat Liberté Santé (SLS), qui s’est lancé dans une série de plaintes judiciaires contre les “médecins de plateaux”. Grande Gueule et médecin syndicaliste, il a revendiqué son droit d’être entendu.

Son accent du sud de la France aura bercé (ou hanté) des millions de Français pendant la crise sanitaire. Il est devenu “le médecin de plateau” par excellence, à tel point qu’il aurait reçu de nombreuses menaces de mort. Il est ainsi devenu le porte-voix des médecins menacés, assurant qu’il fallait “revenir à une sacralisation de la blouse”.

Pour autant, lui-même n’a pas que des mots doux, notamment envers… d’autres blouses blanches. En mai 2023, sur le plateau de RMC où il a élu domicile, il martelait au sujet de Didier Raoult : “Ça fait trois ans qu’il dégrade la science”.  Au sujet des soignants suspendus, notamment lorsque les autorités se posaient la question de savoir s’il fallait les réintégrer ou non, il assurait qu’ils “avaient tourné le dos à la science”.

Mais c’est envers les “antivax” qu’il se sera le plus énervé. Sur le plateau de RMC début 2022, il assurait que “les désinformateurs, il faut les foutre en taule”. En “laissant penser que le vaccin est dangereux”, il a martelé que “ces gens-là sont des criminels”.

Aujourd’hui, le SLS porte plainte contre lui auprès de l’Ordre des médecins pour les motifs suivants :

  • Abus de crédulité publique et pratique de charlatanisme ;
  • Défaut aggravé de mesure et de prudence et non respect de l’obligation de délivrer une
  • information médicale loyale et honnête dans son expression publique ;
  • Défaut de mise à jour de ses connaissances avant expression publique ;
  • Non déclaration de ses liens d’intérêt dans le cadre de son expression publique ;
  • Discrimination et manque de confraternité portant atteinte à l’honneur et à la probité de
  • la profession.

Selon leur communiqué, les prises de paroles de Jérôme Marty ont “participé à la création et au maintien d’un climat de peur sur les Français, et ont ainsi vicié leur consentement libre et éclairé”.

Comme dans le cas des trois précédents, le SLS explique que “cette procédure ordinale a pour but de défendre l’honneur de la profession et d’empêcher le Docteur Marty de nuire à la santé de millions de Français, en lui rappelant le Serment qu’elle a prêté.”





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut