Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Appel à une enquête indépendante

Partagez cette page sur : 


Urgence humanitaire : MSF condamne fermement l’attaque contre son convoi médical à Gaza.

Deux semaines après l’incident, MSF, s’appuyant sur les témoignages recueillis auprès du personnel présent lors de l’attaque, pointe du doigt la responsabilité de l’armée israélienne dans cette tragédie. Des témoignages ont également été recueillis sur la destruction de cinq véhicules MSF et des dommages graves infligés à la clinique MSF de Gaza, tous identifiés par le logo de l’organisation. Ces faits, survenus le 20 novembre, sont attribués à l’intervention d’un bulldozer israélien et d’un véhicule militaire lourd, vraisemblablement compromettant des preuves pour une enquête indépendante sur l’attaque du convoi MSF.

Les locaux de MSF ont également été la cible de tirs, laissant des impacts de balles dans les murs intérieurs. Le 24 novembre, un minibus MSF clairement identifié a été détruit par un char israélien, entraînant davantage les efforts d’évacuation du personnel et de leurs familles.

Pendant près de deux semaines, le personnel et leurs proches ont été piégés dans les installations de MSF au milieu des combats, sans électricité, avec un accès limité à la nourriture et à l’eau. Ils ont été évacués vers le sud de la bande de Gaza le 24 novembre. MSF condamne fermement cette attaque et exprime ses condoléances aux familles des victimes.

MSF a demandé une explication formelle aux autorités israéliennes et réclame une enquête indépendante pour établir les faits et les responsabilités. Les témoignages enregistrés entre le 26 et le 29 novembre soulignent les conditions difficiles auxquelles le personnel de MSF et leurs familles ont été confrontés pendant cette période critique. La destruction délibérée de véhicules MSF a entravé les efforts d’évacuation, contribuant à une situation déjà éprouvante pour tous les impliqués.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut