Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Décès de Michèle Rivasi, figure écologiste engagée contre les laboratoires pharmaceutiques et fondatrice de la CRIIRAD

Partagez cette page sur : 


Michèle Rivasi, eurodéputée écologiste et fondatrice de la CRIIRAD, est décédée à l’âge de 70 ans des suites d’une crise cardiaque à Bruxelles.

La militante écologiste, connue pour avoir fondé la CRIIRAD en réponse à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, s’est éteinte des suites d’une crise cardiaque à Bruxelles, alors qu’elle se rendait au Parlement européen.

Michèle Rivasi a marqué la scène politique locale de la Drôme en exerçant différents mandats. Elle a été députée socialiste de la Drôme de 1997 à 2002, conseillère générale de 2008 à 2009, et adjointe au maire socialiste de Valence, Alain Maurice. Elle a également été une figure emblématique de l’Europe Ecologie les Verts, siégeant en tant que députée européenne depuis quatre ans.

L’eurodéputé était reconnue pour sa prise de position singulière contre la gestion sanitaire de l’Union européenne lors de la pandémie de Covid-19. Critiquant ouvertement l’opacité des décisions et des négociations notamment de l’UE, Michèle Rivasi s’était distinguée en dénonçant la question du Remdesivir et les contrats liés aux vaccins anti-Covid-19

« Aujourd’hui ce qui est nouveau, c’est la rébellion des états membres qui ne veulent plus acheter les millions de doses. Ursula Von Der Leyen doit rendre des comptes comme n’importe quel citoyen, on ne va pas la lâcher ! » Michèle Rivasi

Engagée fermement contre les laboratoires pharmaceutiques… c’est dans cette lignée qu’elle appose sa signature en tant que co-autrice de la préface de l’ouvrage « Tous vaccinés, tous protégés ? » écrit par Christine Cotton, aux côtés de la sénatrice affiliée LR Laurence Muller-Bronn. Notons que ce livre est également enrichi d’avant-propos rédigés par la députée RN Virginie Joron et par Martine Wonner.

Suite à cette perte, David Cormand, élu européen, a exprimé sa tristesse dans un message interne, soulignant l’attachement profond de tous à Michèle Rivasi. Il a rendu hommage à sa personnalité chaleureuse, à sa franchise intransigeante et bienveillante, et a souligné son impact positif au sein du Parlement européen.

 « Nous sommes anéantis par cette nouvelle. Nous étions toutes et tous profondément attachés à Michèle, et pour beaucoup d’entre nous, plus encore depuis que nous la côtoyions au Parlement européen. On ne peut en vérité qu’être amoureux de Michèle car tout en elle inspire la convivialité, l’accessibilité, l’authenticité. Même dans ses coups de gueule, sa franchise intransigeante et bienveillante l’emportait sur tout le reste. »

Chères lectrices, chers lecteurs,

Soyez acteur du changement en soutenant un journalisme véritablement indépendant et de qualité en vous abonnant à notre média financé par les dons de personnes comme vous.

Accédez à des contenus exclusifs et soutenez notre indépendance

Abonnez-vous





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut