Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Démis de ses fonctions de délégué départemental de Reconquête (Eric Zemmour) pour un tweet sur la Palestine, il témoigne – Strategika

Partagez cette page sur : 


Source : breizh-info.com – 12 décembre 2023 – Pierre Couëdelo

https://www.breizh-info.com/2023/12/12/227817/demis-de-ses-fonctions-de-delegue-departemental-de-reconquete-eric-zemmour-pour-un-tweet-sur-la-palestine-il-temoigne/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez les livres Strategika : “Globalisme et dépopulation” , « La guerre des USA contre l’Europe » et « Société ouverte contre Eurasie »

Pierre d’Herbais a rencontré Pierre COUËDELO, ancien responsable du département du Finistère pour le Parti Reconquête, qui vient d’être démis de ses fonctions de délégué départemental dans le Finistère…pour un tweet sur la Palestine. En l’occurrence celui ci-dessous.

On ne saurait rester indifférent devant les bombardements intenses des populations civiles palestiniennes qui sont sans ambiguïté des crimes de guerre perpétrés par l’état d’Israël
Nous avons bien compris qu’il n’ s’agit plus du Hamas mais d’autre chose #PaixEnPalestine pic.twitter.com/2Sydk0OJHE

— Pierre Couëdelo (@PCouedelo) December 6, 2023

Breizh-info.com : Quelle est la raison de votre éviction au poste de délégué départemental ?

Pierre Couëdelo : J’ai publié un tweet mercredi dernier déplorant les victimes civiles des bombardements israéliens et souhaitant la paix en Palestine

Breizh-info.com : Que vous a-ton dit ? Qui ?

Pierre Couëdelo : Thomas Culerier, adjoint de Nicolas Bay, m’a fait part au téléphone vendredi, que j’étais démis de mes fonctions de Délégué départemental Reconquête du Finistère parce que mon tweet n’était absolument pas dans la ligne du parti

Breizh-info.com : En quoi la position de Reconquête vous dérange et pourquoi en êtes-vous étonné ?

Pierre Couëdelo : Ce qui me dérange beaucoup c’est que si il ne faut pas déplorer les victimes civiles de bombardements, j’en conclus qu’il faudrait s’en réjouir pour être dans la ligne politique de Reconquête, c’est absurde ou totalement cynique.

Ce qui m’a étonné, c’est la position d’Éric Zemmour soutenant sans aucune réserve l’état d’Israël et faisant un voyage long et appuyé dans ce pays. On pouvait bien entendu manifester, ce que j’ai fait, une grande émotion et témoigner de sa solidarité envers les victimes des terroristes du Hamas, ce que j’ai fait aussi, mais s’aligner totalement et sans retenu sur la politique d’un état étranger ayant à sa tête un gouvernement plus que controversé m’a gêné. Cela m’a dérangé car ce n’est d’une part pas le rôle d’un parti politique français et encore moins suivre la position diplomatique de la France qui est une position d’équilibre, ce qui lui permet de peser, d’avoir du poids sur le plan international.

Pour tout vous dire j’ai eu le sentiment que l’on essayait d’influer sur l’opinion de la droite française, la fabrique du consentement semblait s’être mise en branle.

Breizh-info.com : Avez-vous par le passé, pris des positions différentes du parti ?

Pierre Couëdelo : Non, je crois avoir été extrêmement loyal, n’avoir jamais critiqué personne et au contraire j’ai toujours plaidé les décisions du parti auprès des militants.

Breizh-info.com : Avez-vous reçu des soutiens du parti suite à votre éviction ou est-ce unilatéral ?

Pierre Couëdelo :  Oui j’ai reçu un soutien local important, de mon bureau départemental, de nombreux militants du Finistère et du Morbihan aussi Par contre silence radio de la direction parisienne hormis l’appel de Thomas Culerier.

Breizh-info.com : Pouvez-vous me donner votre opinion sur le conflit au Moyen-Orient ?

Pierre Couëdelo :  Ma première réaction après l’attaque massive et meurtrière du Hamas le 7 octobre, fut au-delà de l’émotion de comprendre les mobiles géostratégiques de ces événements. Ces mobiles sembleraient être les champs gaziers au large de Gaza, le peu de place laissé aux palestiniens dans les accords d’Abraham. Hélas les civils israéliens ou palestiniens payent le prix fort dans cette affaire.

Mon opinion dans cette affaire est avant guidée par les intérêts de la France. Il est bon de rappeler que nous ne sommes ni israéliens, ni palestiniens mais français. Au-delà nous pouvons aussi marquer notre désapprobation quand des populations civiles souffrent d’attaques terroristes ou de crimes de guerre ; c’est ce que j’ai fait.

Breizh-info.com : Qu’allez-vous faire à présent concernant la Politique ?

Pierre Couëdelo : Je fais le triste constat que le fonctionnement des partis politiques est toujours le même, on ne veut voir qu’une tête et les militants ou fédérations sont là uniquement pour obéir servilement, coller et tracter à la demande, la caporalisation et le manque de latitude semble être la règle.

Nous étions nombreux à espérer qu’il en aurait été autrement avec Reconquête, mais cela n’a pas été le cas. Pour ce qui me concerne, je réfléchis à mener davantage d’ actions métapolitiques que de m’inscrire dans une logique de parti.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut