Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

L’Académie du climat a organisé un débat pour « Imaginer l’agriculture de demain » sans inviter un seul agriculteur

Partagez cette page sur : 


À Paris, l’Académie du climat a réussi l’exploit d’organiser un débat pour « Imaginer l’agriculture de demain » sans avoir invité un seul agriculteur. La parole a été donnée à des « experts des questions agricoles » souvent déconnectés des réalités économiques et des enjeux alimentaires de notre pays. Les politiques agricoles prodiguées par certains mettraient en danger la sécurité alimentaire de la France et de l’Union européenne.


Bio ou pas bio ? Exporter des céréales ou interdire l’élevage de ruminants ?

Qui est compétent pour affirmer quels seront les modèles agricoles les plus viables dans 20 ou 30 ans ? Au centre de Paris, l’Académie du climat, créée il y a un an, a organisé un débat pour « Imaginer l’agriculture de demain ». Il s’est déroulé dans les locaux surchauffés de l’ex-mairie du 4e arrondissement de la ville, siège de l’Académie, alors que les intervenants sont des leaders de la sobriété énergétique.

Mais, surtout, pas un seul agriculteur n’a participé au débat — même si Francis Nappez, directeur de Hectar, cofondateur de Blablacar, se prévalait d’être « le directeur d’une ferme pilote » (https://www.hectar.co).

En fait, aucun des débatteurs n’avait réellement l’étoffe et les compétences pour dessiner les contours de l’agriculture de demain qui allierait performance écologique, performance environnementale et performance économique. Or ils prétendent tous en être les porte-drapeaux

Aussi, la dizaine de candidats à l’installation présents parmi les 200 participants sont restés sur leur faim.

Lire la suite…

 



Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut