Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Les implants humains d’Elon Musk prévus pour 2023 ?

Partagez cette page sur : 


Elon Musk passe à la vitesse supérieure avec ses implants humains

Tandis que le multi-milliardaire fait beaucoup parler de lui suite à son rachat du réseau social Twitter, une nouvelle, bien plus inquiétante, semble sortir.

C’est un article de Sciences et Avenir du 1er décembre qui semble le révéler : les implants humains sur lesquels planche Musk semblent prêts à sortir dans les 6 prochains mois.

Une attente de validation de la FDA

Le but de l’implant au cerveau humain est assez simple en théorie : utiliser cet implant pour entrer directement en relation avec les ordinateurs.

Une conception de l’homme qui fait froid dans le dos.

Mais là, les choses semblent se concrétiser de plus en plus.

Dans une série de messages sur Twitter, le patron de Tesla a expliqué vouloir prendre son temps et être prudent…

… tout en poursuivant : “nous pensons que d’ici six mois nous serons capables d’avoir notre premier implant dans un humain”.

L’implant est maintenant en attente de validation de la FDA, agence chargée de la santé publique aux États-Unis. 

Il faut toutefois toutes proportions gardées : Elon Musk est un habitué des agendas non respectés et ce n’est pas son entreprise Tesla qui fera dire le contraire. 

Il y a plusieurs années, il parlait de l’autonomie parfaite de ses véhicules…

chose qu’il n’a pas encore parfaitement réussi à atteindre.

De plus, il avait déjà exprimé son ambition de faire les premiers tests d’implants en juillet 2019 pour 2020.

Enfin, l’entreprise Neuralink n’est pas la seule à travailler sur cette technologie. Synchron a déjà évoqué cette idée en 2019.

Quoi qu’il en soit, c’est avec beaucoup d’appréhension que nous attendons de voir l’évolution de tout cela.





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut