Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Pour info, notre page facebook a été piratée, inutile de continuer à la visiter !

Striky (EALS) nous présente l’album “En Acclamant Les Suspendus” dont les bénéfices seront reversés aux suspendus

Partagez cette page sur : 


Sébastien Recchia et sa compagne Virginie de Araujo-Recchia forment un couple de la trempe des résistants d’une certaine époque. Ils sont de ces êtres qui font la fierté d’un peuple, j’assume et je pèse mes mots.
.
Max de la chaine JeSuisTerreau, comment dire…  j’aime sa joie de vivre, son sourire si éclatant, son tempérament si nerveux. Bon je taquine. Max, c’est juste un ovni qui a atterri sur notre planète et qui vient nous réapprendre les vraies valeurs du terroir qu’on a oubliées ou qu’on a perdues, et le tout avec un humour bien à lui. Humour que j’aime particulièrement, d’ailleurs il a fait une vidéo pour parler du projet je ne sais pas si, au moment où sort cette interview, elle est publiée, mais j’étais juste plié de rire tout du long. Quand le sketch démarre, il me vanne cash et sale par un simple geste, du grand art, à tel point qu’il m’a demandé en off si je lui en voulais, mais cette vanne venant de sa part c’est vraiment un honneur et j’aime beaucoup ça.
.
Drahim qui est un rappeur avec un style original et très vrai, je connais son travail depuis son morceau « complotiste partie 1 » très percutant. Nous nous sommes eus au téléphone et après avoir discuté à cœur ouvert, juste après avoir raccroché, il a écrit « Pour vous ». Il écrit ce qu’il pense, il pense ce qu’il écrit et ça sort du cœur sans concession, j’en ai la conviction profonde et c’est de ça dont nous avons besoin : de sincérité et de cœur. Il ne pouvait qu’être sur cet album.
.
7e Sens, c’est un collectif de rappeur composé de Mugen, Skz et Akila. Je les ai découverts il y a un an aussi avec leur morceau « 700 % ». Ils avaient fait un clip et… franchement c’est tout ce que j’aime, le rap, le vrai à l’ancienne dans le sens noble du terme. Ils ont répondu présent immédiatement, nous avons choisi une instru de Rash Production et avons commencé à travailler dessus. Un véritable honneur d’avoir posé avec eux sur « Children’s Nightmare » qui, j’en suis convaincu, vous touchera au cœur et aux tripes.
.
L’Observateur qui est un homme mystérieux avec qui on m’a mis en contact, le feeling est passé et cela a donné « Armes Silencieuses ». Je ne peux pas en dire plus à son sujet, car je me dis que le titre de ce morceau est peut-être à double sens et m’est adressé si jamais je ne tiens pas ma langue. [Rire.]
.
Marc Garetto, qui est auteur, compositeur, arrangeur et interprète. J’ai découvert Marc avec ses reprises de chansons connues à la sauce résistance, et notamment avec un morceau que je vous invite très fortement à écouter sur sa chaîne Youtube et Odysee : « Condamné au Silence », une reprise de Simon & Garfunkel (Sound of Silence). Ses textes profonds et son talent sur tout ce qui entoure la musique font de lui un artiste complet et touchant. Il a répondu présent sans une hésitation et malgré son travail extrêmement prenant, il a écrit avec Marina Delvir, composé, arrangé et chanté « Suspendus ». Je vous laisserai la découvrir mais assurément des frissons vous parcourront le dos.
.
Marina Delvir qui est actrice et chanteuse. Je l’ai connue par un message privé qu’elle m’a envoyé un jour via Messenger où elle me disait qu’elle était actrice, qu’elle aimait mon travail et qu’elle serait ravie de participer à une vidéo pour du doublage. Et c’est ce qui s’est passé. Un jour j’ai pensé à elle et nous avons travaillé sur une vidéo. En discutant avec elle, je me suis rendu compte qu’elle résistait aussi beaucoup dans son domaine de la comédie et que cela lui fermait beaucoup de portes. Marina est une personne avec beaucoup de sensibilité, de courage, de cœur et profondément bienveillante. Alors, quand elle m’a dit qu’elle chantait aussi, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Avec Marc Garetto, il en est ressorti « Suspendus ».
.
Rash Production qui produit de superbes instrus qui m’ont beaucoup inspiré. Lui et moi, c’est une histoire qui date et qui dure. Il a été incontournable et essentiel sur cet album. D’ailleurs je vous invite à faire un tour sur sa chaîne où il poste régulièrement ses productions. Cet artiste ira loin.
.
Yoann et Contre Propagande : sans Contre Propagande, je ne vois pas comment j’aurais pu mettre en place les ventes de cet album, et puisqu’il fait partie de l’équipe du Média en 4-4-2, je vais lui répondre en direct : merci à toi Yoann, car tu as été partant immédiatement sans une seconde d’hésitation. Tu as lancé ta société Contre Propagande en début d’année pour proposer des vêtements qui permettent d’afficher nos convictions et tu as su réunir bon nombre de personnalités, je me rends compte aujourd’hui à quel point ce n’est pas aussi simple que ça en a l’air. Et avec ton aide, ton expérience et ton engagement, car je le rappelle, tu ne prends aucun bénéfice sur cette opération, tu as permis à ce projet d’exister. Pour ça, je te remercie sincèrement.Il y a d’autres personnalités qui seront peut-être présentes sur l’album physique et /ou sur l’album digital, mais je ne peux pas en parler aujourd’hui car je ne m’engage que sur ce que je suis certain de pouvoir avoir. Mais fort à parier qu’il y aura des surprises…
.
Le Média en 4-4-2 : Comment s’est passé l’écriture et l’enregistrement de l’album ? Comment as-tu fait pour que tout le monde y trouve une place ?
.
Striky : Ça a été un peu les montagnes russes. Ce n’est pas simple de gérer une équipe à distance, surtout que chacun a ses obligations et ses urgences, moi y compris. Nous avons tous pris de notre temps et de notre énergie. J’ai laissé chacun trouver sa place en faisant des suggestions, mais laissant faire. Certains se sont senti de chanter, d’autres de faire des intros. Ce qui a été mon leitmotiv dans cette aventure, c’est que chacun devait faire avec son cœur, sa sensibilité et ce qu’il ressentait. La seule chose imposée était le thème, mais toute l’équipe est déjà dans cette lutte, donc en réalité, on a tous été raccord. Le travail a été différent avec chacun, pour les artistes qui ont fait des morceaux solo, ils étaient en totale autonomie. Pour le featuring avec 7e Sens, « Children’s Nightmare » chacun proposait son couplet, on se donnait mutuellement nos avis, c’était fluide et agréable, je suis vraiment très fier. Pour les interventions en intro ou en outro, j’ai fait confiance à chacun aussi ils ont fait les choses de façon naturelle. J’insiste là-dessus, mais c’est vraiment le cas tout a été fait avec le cœur et la raison (comme dirait Kery James, ha ! ha !)
.
Le Média en 4-4-2 : Les ventes du CD et du merchandising ont commencé. Comment cela se passe-t-il ? Ou peut-on se les procurer ?
.
Striky : Ben c’est-à-dire que dans les accueils des hôpitaux, bizarrement ils n’ont pas voulu. Je ne voyais pas leur visage entièrement, car ils mettent une sorte slip de bouche dont j’ignore totalement les tenants et aboutissants, mais au froncement de leur sourcils j’ai deviné que ce ne serait pas une réponse positive. Ils m’ont parlé d’une sorte de produit à s’injecter dans le corps qui protègerait et soignerait d’à peu près tout, bref je n’ai pas tout compris après tout chacun sa religion, mais j’ai préféré ne pas insister. [Rire.] Sous le manteau dans le métro, c’était pas très pratique non plus… Du coup j’ai opté pour Contre Propagande qui me semble plus approprié. En plus le site propose des t-shirts et sweats au logo de l’opération, alors c’est vraiment bien foutu !
.
Donc, si vous le pouvez et que vous en avez envie, des précommandes sont disponibles jusqu’au 25 novembre inclus. Au-delà vous pourrez toujours vous procurer l’album en version digitale. Il sera sûrement augmenté de titres supplémentaires sachant que ceux qui auront acheté la version physique auront accès à la digitale gratuitement. Le lien pour les commander est ici.

.



Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut