Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Tensions au gouvernement : Macron et Borne recadrent les ministres

Partagez cette page sur : 


Décidément, la tension est palpable en ce début d’année 2023

Depuis plusieurs jours, restaurateurs et boulangers dénoncent une augmentation parfois jusqu’à 10 fois de leur facture d’électricité

… qui fait craindre le pire au gouvernement !

Face à cela, l’attitude à adopter est extrêmement complexe.

Tout en tentant de ménager la chèvre et le chou, le but est de faire passer la réforme des retraites, la loi immigration et toutes autres sortes de joyeusetés.

Et au milieu de tout cela, Emmanuel Macron joue sur l’empathie !

Il faut comprendre les Français

La rentrée du gouvernement s’est faite le 4 janvier avec le premier Conseil des ministres.

Pour faire une jolie photo, tous les membres du gouvernement se sont rendus à pied du ministère de l’Intérieur à l’Élysée.

Mais derrière ces sourires de façade, un retour de bâton se serait bien fait ressentir.

Emmanuel Macron et Élisabeth Borne se seraient, en effet, montrés extrêmement sévères à l’égard de leurs ministres

… au point qu’un ministre aurait déclaré : “Je ne dirais pas qu’ils nous ont plombé le moral. Mais on a reçu un bon coup de pression…”.

Dans un article du Parisien du 4 janvier, un autre ministre a parlé de “l’esprit combatif” qui dominait au conseil des ministres.

Le retour du chef de guerre Emmanuel Macron ?

Comble de tout : le chef de l’État a exhorté ses ministres à plus d’empathie vis-à-vis des Français.

Il fallait oser…





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut