Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

“Tous les Russes ont été super agréables avec moi malgré la haine des médias français”

Partagez cette page sur : 


Irina, qui enseigne le français et le russe, a interviewé Charles (voir vidéo ci-dessous), un jeune Français qui a osé braver tous les stéréotypes, n’a pas cru les médias qui diabolisaient la Russie. « Quand ces histoires de guerre ont commencé, on a très vite vu du côté des médias français une haine envers la Russie et beaucoup de mauvaises paroles… et parfois les gens se sont laissé porter à critiquer les Russes en général et à dire beaucoup de mal de la population russe. »

Le jeune étudiant est allé voir de ses yeux pour découvrir par lui-même ce qu’il en était. « Moi je veux partager mon expérience personnelle pour avoir vécu en Russie du début du conflit en Ukraine jusqu’à maintenant [NDLR, vidéo postée au mois de juin 2022]. Les Russes ont toujours été super agréables avec moi et super avenants, c’est-à-dire que, malgré la tension entre les deux pays, quand je vais dans un bar, au supermarché, quand les gens comprennent que je suis français, ils sont super gentils. »

Obligé de quitter la Russie à cause des autorités françaises sous prétexte d’un danger, Charles s’est toujours senti en sécurité. Ses camarades été attristés de le voir partir. « A l’université, quand je leur ai dit que je devais partir à cause de cette situation politique, ils en étaient vraiment attristés et ils m’ont dit  “Non reste !’” Ils ont tout fait pour que je reste et ils ont été incroyablement charmants. Les Russes dans l’ensemble ont été super gentils avec moi en tant que Français, en tant que représentant — un peu — de la France à Moscou. Et j’aimerais que de la même manière en France, on prenne soin de différencier la population de la politique, c’est quelque chose de complètement différent. »

La France et la Russie ont une riche histoire culturelle, avec de nombreux échanges artistiques et scientifiques au fil des siècles. Les deux pays ont contribué de manière significative à la littérature, la musique, le théâtre et le cinéma mondiaux.

En littérature, la France et la Russie ont eu de nombreux auteurs célèbres — Marcel Proust, Victor Hugo et Gustave Flaubert en France, et Fiodor Dostoïevski, Léon Tolstoï et Alexandre Pouchkine en Russie. Ces auteurs ont eu une influence considérable sur la littérature mondiale et sont encore lus et étudiés aujourd’hui.

La musique classique a également été un domaine d’échanges important entre la France et la Russie. De nombreux compositeurs français et russes ont été influencés par la musique de l’autre pays, et ont souvent incorporé des éléments de la musique folklorique de ces pays dans leur travail. Les compositeurs français Claude Debussy et Maurice Ravel ont été influencés par la musique russe, tandis que les compositeurs russes Dmitri Chostakovitch et Igor Stravinski ont été influencés par la musique française.

Le théâtre et le cinéma ont également joué un rôle important dans les échanges culturels entre la France et la Russie. De nombreux metteurs en scène et acteurs français et russes ont travaillé ensemble et ont été influencés par le théâtre et le cinéma de l’autre pays.

En résumé, il y a de nombreux liens culturels entre la France et la Russie, qui ont joué un rôle important dans la diffusion de la culture de l’un et de l’autre pays à travers le monde. Peut-on tirer un trait sur ces liens qui nous unissent parce que l’Occident nous le demande ? Nous aurons plus à gagner en promouvant la rencontre et l’échange qu’en prenant de la distance. N’attendons pas que nos politiques nous y autorisent, faisons la paix.

Le Média en 4-4-2.



Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut