Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Bruno Le Maire, qui a coulé l’économie russe, veut vous voler vos économies

Partagez cette page sur : 


La proposition de Bruno  Le Maire

Le ministre Bruno Le Maire a évoqué la création d’un « produit d’épargne européen » lors d’une réunion avec les homologues des Vingt-Sept à Gand, en Belgique. L’objectif, selon lui, est de définir conjointement avec les États volontaires les caractéristiques et le rendement de ce produit d’épargne, dans le but de renforcer l’union des marchés de capitaux en Europe.

Les critiques à l’égard de la proposition

Cette initiative est une manœuvre désespérée pour compenser l’incapacité à se financer sur les marchés traditionnels, soulignant le fardeau croissant de la dette publique. Les opposants accusent également le gouvernement français de chercher à puiser dans les réserves d’épargne des citoyens européens pour financer ses propres erreurs économiques passées.

Le scepticisme généralisé

Le scepticisme à l’égard de cette proposition est renforcé par les antécédents controversés du gouvernement en matière de gestion économique. Les détracteurs pointent du doigt les politiques budgétaires hasardeuses, les emprunts à répétition et les échecs dans la prévision des dépenses publiques. Dans ce contexte, confier son épargne à une telle initiative nous semble tout simplement suicidaire.

Le rejet massif de la proposition

Face à ces critiques acerbes, de nombreux citoyens expriment leur refus catégorique de confier leur épargne à une initiative gouvernementale jugée peu fiable voire dangereuse. Les réactions indignées sur les réseaux sociaux et au sein de la société civile soulignent le manque de confiance envers les institutions et les dirigeants politiques.

Petit florilège de réponses sur X (Twitter) :

« Vous avez endetté le pays de 900 milliards depuis 2017. Laissez mon argent tranquille, car je sais le faire fructifier. D’autre part, si les gens épargnent, c’est la conséquence de votre incompétence totale. »
Kim-Jung Un

« La confiance ne se décrète pas. Vous ne l’inspirez pas. »
Campagnol TV

« Commencez à tous vous payer au SMIC et on en reparle. »
Eric Massaud

« Il faut être complètement fou pour laisser ce malade jouer avec votre épargne ! C’est suicidaire ! »
Salim Laïbi

« Vous allez réussir à réveiller l’épargne des européens de la même manière que vous avez mis l’économie Russe à genoux. C’est une sommation avant hold-up que vous êtes entrain de faire. »
Marc 9mh

« Les économies des européens ne vous appartiennent pas. Oubliez pas les 11 000 milliards d’évasion fiscale des #PandoraPapers si toute fois vous auriez besoin de pognon. Demandez à Lactalis, Amazon et compagnie de payez leur juste part d’impôts et arrêtez de donner à l’Ukraine. »
Didier Lahonda





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut