Je participe à ce collectif !

Pour vous inscrire au collectif et ainsi participer à l’aventure… Inscrivez-vous via ce formulaire…

N.B : Les données enregistrées ne sont utilisées que pour vous contacter… Elles sont stockées sur une interface d’hébergement personnelle (hébergeur mutualisé). Elle sont donc sécurisées le plus possible…Et difficilement “piratables”…

Cette information sera masquée du public
Obligatoire, car c'est ce qui vous identifie sur le réseau à la place de votre nom
Non obligatoire mais important pour vous mettre en relation
Sous la forme : 20, Rue Machin Bidule , 14000 CAEN
Pour vous contacter et former le réseau. Vous serez informé du lancement du collectif et des actions locales. Cette information sera masquée du public. Seul un formulaire de contact permettra de vous contacter publiquement.
Recevoir la newsletter ?

Retrouvez-nous aussi sur :

Finis les métros arrêtés à cause d’un malaise voyageur

Partagez cette page sur : 


Les métros et trains de banlieue parisienne ne seront bientôt plus contraints de s’arrêter en cas de malaise voyageur. Un nouveau protocole va être mis en place pour que la personne concernée soit sortie de la rame en attendant les secours, afin que les transports en commun puissent poursuivre leur course.

Parmi la myriade de raisons qui sont susceptibles d’empêcher le bon fonctionnement des transports en commun, le malaise voyageur est sans doute l’un des plus courants (surtout en été). Il a fallu que les Jeux olympiques pointent le bout de leur nez pour que les protocoles de sécurité évoluent sur ce sujet.

“On a pris des décisions que j’attendais depuis des années”, s’est réjouie Valérie Pécresse ce mardi 27 février, elle qui préside l’autorité des transports Île-de-France Mobilités (IDFM). “Sur les malaises voyageurs, nous avons une doctrine qui est absurde, qui n’est pas celle de Londres, pas celle de Tokyo”, a-t-elle poursuivi.

Et de s’expliquer : “Quand quelqu’un s’évanouit dans le métro, au lieu de le sortir de la rame pour le faire respirer, on le garde comme s’il avait eu un choc d’accident de la route, on le met en PLS (position latérale de sécurité), on arrête la rame et on attend que les secours arrivent”. Mais ça, c’était avant.

“On vient enfin d’avoir la validation d’un protocole Samu, donc nous n’arrêterons plus les rames de métro pour les malaises voyageurs”, a-t-elle annoncé. Comme le rapporte l’AFP, les personnes victimes de malaise seront déplacées sur le quai en attendant les secours pour permettre au train de poursuivre sa route.

De son côté, la RATP assure que les formations “de l’ensemble des conducteurs de métro et de RER, ainsi que des agents des gares et stations” vont débuter d’ici à quelques semaines. Une simplification du processus qui sera possiblement applicable aux colis suspects.





Source

RESIST CAEN
Author: RESIST CAEN

Autres articles

RESIST – NORMANDIE
Défilement vers le haut